J’en Vie, et 2000 idées neuves

Temps de lecture : 6 min / Mis à jour : 18 Oct 2019 / 862 mots

Voilà Janvier 2019… Je ne sais pas toi, depuis 6 mois, juillet 2018, je constate que tout s’accélère… dans mon être, mon existence, et en dehors…

En dehors : Gilets Jaunes, Marches Pour Le Climat et autres actions Méga-collective.

En dedans : Relations libres, Projets pédagogiques et musicales, Ressourcerie

Ce sont des expériences personnelles, dont je me dis parfois “est-ce assez utile et bénéfique pour être partagé ?”…
Je n’ai pas la réponse à cette question, alors j’envoie et Alea Jacta Est !

Itinéraire & Contr’addictions

En 2009, ma vision du monde a changé pour dévier vers celle d’un monde fait de multiples communautés inter-reliées.

Fini les États où des millions de personnes sont gérées par un petit groupe…

Bienvenu-e à l’Autonomie, l’Autogestion, la Gouvernance partagée, l’Interaction bienveillante, l’alliance de l’Action et de la Vision globale.

Cette vision globale, holistique, véhiculée et amplifiée par Internet… s’appuyant sur les expériences / réalités / évolutions de précédents millénaires…

Ok je redescends, et parle + concret.

Tonton tend-on vers ce monde aux multiples communautés inter-reliées et bienveillantes ?

Sais pas… l’avenir le dira, pour l’heure la question qui me semble la + pertinente est : “Ma réalité et mes idéaux sont-ils assez en accord pour me sentir heureux / intègre / exemplaire ?”

Je prône l’écologie et parfois je vais au toilettes à eau potable… il y a quelques années je me sentais très coupable, et puis j’ai accepté que c’était trop compliqué d’être cohérent à 100 %… 50 % aux toilettes sèches, c’est déjà bien !?

Je prône le partage et parfois je sens que j’ai envie de profiter seul de bonnes choses.

Je prône une vie sans voiture et j’ai accepté de conduire pendant 1 mois la voiture d’un ami pour réaliser plus vite certaines choses à faire… J’ai trouvé ça bien utile, et éreintant.

Je prône le respect et parfois je coupe la priorité aux autres voitures, surtout en vélo je trace avec une courtoisie aléatoire… mais jamais on me klaxonne, c’est bon signe ?

50 % de cohérence avec ses idéaux est-ce suffisant ? Est-ce exemplaire ?

Rester conscient de cette non-cohérence totale me fait espérer que je peux évoluer encore vers le mieux…

Le Tourbillon de la Vie

Je dis Oui à beaucoup de projets qu’on me propose et mon agenda ne cesse de se remplir (je pense à Thomas D’Ansembourg en écrivant cela), je suis comblé (dans tous les sens du terme) par toutes ces propositions… musicales, pédagogiques, relationnelles, matérielles…

Mon soucis du moment est de ralentir le rythme, d’arriver à me poser avec la tête légère et présente…

Cette hyper activité m’est assez nouvelle et je l’apprécie car je sens que des portes s’ouvrent autant intérieurement qu’extérieurement…

Ce que ça peut entraîner et que je voudrais changer :
– une cadence rapide, quasi frénétique
– une propension à la réactivité

Ce que je voudrais développer :
– une vision plus grande sur le monde extérieur
– une interaction plus importante avec mon environnement

Dans ce mode de fonctionnement là, plusieurs choses deviennent compliquées à imaginer mettre en place… : fonder une famille / avoir un enfant, partir en voyage, être totalement ‘déconnecté’ pendant deux jours ou plus…

Et pourtant je continue et entretiens cette cadence, car j’y trouve une satisfaction.

Je pense ajouter de la lenteur, de la méditation, du silence, du vide, pour trouver un équilibre sur le long terme, et pouvoir mettre en place (disons en juin 2019) ce que je trouve compliqué actuellement. (j’y suis arrivé ! note du 18 octobre)

Tout n’est que changement, impermanence, et je suis conscient qu’avec ou sans ma volonté ce qui se manifeste dans ma vie évoluera, il me suffit d’être ouvert à cette évolution et, si le cœur m’en dit, de participer à l’orientation de ce cap… et surtout de rester conscient que : ma réalité, la réalité des autres «moi» et de l’environnement terrestre et cosmique influencent ce cap… que tout ce Nous est inter-relié-dépendant.

Un jour vous avez changé ma vie

Merci Maman
Merci Maud
Merci Papa
Merci Guilhem
Merci Damien
Merci Romain
Merci Clément
Merci Nicky
Merci Michel
Merci Joan
Merci Na Vi
Merci Myriam
Merci Gabrielle
Merci Laure
Merci Émilie
Merci Nina
Merci Julie
Merci Gabri’Ailes

https://www.espritsciencemetaphysiques.com/un-jour-vous-changerez-la-vie-de-quelquun.html

Cet article m’a inspiré, certains autres articles de ce site aussi, certains autres non

Merci à toutes les personnes que j’ai eu la chance de côtoyer dans ma vie, dans cet espace-temps ou dans un autre, notamment depuis 6mois

Merci à toutes celles que je vais rencontrer
Merci à la Vie
Merci au changement et à l’équanimité…

Ça peut faire message de fin, et pourtant ça ne fait que continuer.
Ça peut faire romantique et mielleux, et pourtant c’est là et ça veut s’exprimer.
Ça peut faire ostentatoire, et pourtant c’est sincère.

Edgar Morin / Pablo Servigne

Hier, j’ai assisté à un débat-conférence entre Edgar et Pablo à Montpellier… les phrases qui m’ont marquées :

Il s’agit de mourir avant de mourir

Nous sommes dans une société patho-adolescente

Avec l’Amour comme lien entre toute chose

Enfance > dépendance / Adolescence > indépendance / Adulte > interdépendance

Faire un enfant comme acte de solidarité avec l’aventure humaine

Garder en soi tous les âges de la vie

Il ne s’agit pas d’avoir de l’expérience, il faut en tirer des leçons

L’adulte a tendance à oublier qu’il a été jeune, le jeune imagine qu’il ne sera jamais adulte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.