1234 jours d’Autonomie Au Quotidien

1234 jours depuis la création de ce site.

Et depuis le 1er bilan voilà ce qui s’est passé :

Côté Autonomie

Terrain loué

1 terrain loué vers Nîmes pour y faire un potager pour commencer. J’ai en partie pu le louer grâce aux dons pour mon projet Création d’un Lieu de Transmission (Merci encore à toutes les personnes qui ont contribuées !)… ceci n’est qu’un début, une expérimentation en vue d’acquérir un terrain de manière pérenne.


4 Flexyourtes allégées fabriquées :


dont 2 en atelier participatif (6 personnes)
et 2 en milieu scolaire :
– 1 dans le lycée agricole de Rodilhan
– 1 dans le collège Capouchiné de Nîmes dans le cadre d’un club sciences qui avait pour projet de trouver un abri pour les sans-abris. Leur projet a fini 1er de la région Occitanie au concours “Les Génies de la Construction“, prochaine étape la finale à Paris le 4 Juin.


2 ateliers Rocket StoveL’image contient peut-être : plein airrocket stove


La participation à plusieurs évènements dont :
– 1 présentation des low-tech (flexyourte, four solaire, rocket stove), et 1 présentation de l’éco-lieu La Ferme Haricot à la Semaine « état du monde et perspectives », à Montpellier

– 1 présentation à la Semaine de l’environnement à Montpellier

– 1 présentation à la Semaine du Développement Durable à Nîmes

– 1 présentation à l’évènement Balade en G’Art rigue

En novembre 2018, avec quelques acolytes nous avons participé à la création de la Ressourcerie Réa-Nîmes… après quelques mois de bénévolat intense, j’ai décidé de passer à autre chose.
J’espère que ce projet vivra et se développera dans l’avenir car il répond à un gros enjeu de notre société : les déchets.
Bravo notamment aux filles qui font vivre cette ressourcerie !

Cette dernière année particulièrement, j’ai pris conscience que mon énergie ne pouvait pas continuer à se répartir dans tous les projets qui se présentaient à moi, alors j’ai décidé de faire du vide, de changer ma relation aux choses en faisant une pause à partir de Juin pour mener une vie plus dans l’instant présent tout en conservant mes valeurs.


Côté relations

Je veux notamment continuer à apprendre à avoir de meilleures relations avec les autres, moi-même et la nature, et à entretenir celles qui sont déjà présentes.

Je parlais déjà de cette intention dans cet article balbutiant Les Relations
puis dans celui-ci Libres et Heureux plus développé et personnel.
Je perçois de plus en plus la force, l’intérêt et la nécessité vitale d’entretenir de bonnes relations… à l’heure actuelle je lis un livre sur Les Pouvoirs de la Gratitude de Rébecca Shankland, s’appuyant sur des expériences scientifiques et montrant que l’émotion de gratitude est à la base de bonnes relations, d’une vie en société plus heureuse.

J’envisage peut-être d’arrêter le site à la fin de l’année, pour ne plus participer à la pollution numérique, et ne plus payer son hébergement.

70€ gagnés lors des différents ateliers

12€/mois sur Tipeee (Merci Laure !)

Des dizaines de rencontres autour de l’autonomie… ça n’a pas de prix.

Merci à toutes ces personnes qui font partie de ma vie, juste un instant ou depuis des années, directement ou indirectement via des livres, vidéos…
Grâce à elles, à la Vie, j’apprends à mieux me connaître, et j’espère que cette meilleure compréhension de moi-même impacte aussi mon environnement.

libres sans peur

Récemment j’ai connu 2 enfants, d’environ 4 et 7 ans, sans peur, plein de vie, d’assurance, joueurs sans fin, grimpant aux arbres… ils m’ont rappelé que dans la joie, la légèreté, le jeu font partie intégrante de la vie.

À la prochaine ; )

Somewhere Over The Insomnia

Sans débat il se dit

Qu’elle vit des hauts bonds

Sans renne. Beauté éternelle

Ce Soleil qu’elle vise avec élan

Pour toucher le coruscant

Sans fard avec ses ailes

Elle sait trouver sa maison

À chaque coing de rue cueilli

Sans savoir où aller

Il s’essaie à exprimer

Que ça dépote,

Qu’il a les crocs

Assis les pieds joints.

Croisant leurs chemins,

Ils sauront assez tôt,

Sans croix aux bottes,

Leurs destins les allier.

L’art, c’est voir ces faces et,

Cent jeux de rôles,

Savoir perdre le contrôle…