Somewhere Over The Insomnia

Sans débat il se dit

Qu’elle vit des hauts bonds

Sans renne. Beauté éternelle

Ce Soleil qu’elle vise avec élan

Pour toucher le coruscant

Sans fard avec ses ailes

Elle sait trouver sa maison

À chaque coing de rue cueilli

Sans savoir où aller

Il s’essaie à exprimer

Que ça dépote,

Qu’il a les crocs

Assis les pieds joints.

Croisant leurs chemins,

Ils sauront assez tôt,

Sans croix aux bottes,

Leurs destins les allier.

L’art, c’est voir ces faces et,

Cent jeux de rôles,

Savoir perdre le contrôle…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.