Intention

En fait, je peux faire plein de choses.

Je peux me déplacer où bon me semble, faire des vidéos, manger tout ce que je veux et en quantité illimitée dans l’absolu, parler à des centaines de personnes en vrai comme en virtuel tous les jours, lire, écrire, planifier, marcher, chanter, aider, dominer, accepter, ramper, compromettre, je peux écrire tout ça dans mon agenda pour programmer quand je ferai quoi, faire des rétro-planning je peux faire tout ça chaque jour, les seuls limites seront le temps, l’énergie et mes capacités physiques et… l’intention.

Quelle intention ?

Pourrais-je garder comme intention 1ère le bonheur & la cohérence entre mes pensées / paroles / inter-actions avec mon environnement ?

Si je remplis mon agenda sans me poser et ressentir si je veux bien réaliser tout ce que j’y mets, ne vais-je pas dilapider mon énergie et ma raison de vivre ? N’est-il pas essentiel de vivre chaque instant en conscience, et avec l’élan du cœur ?

Oui, je le crois !

 

À présent comment agir ?

Prendre le temps, lorsque le stylo s’apprête à écrire la liste de choses à réaliser, lorsque les touches du clavier s’enfoncent, il est de mon intérêt, le plus fondamental pour mon être, d’estimer cette cohérence.

Il en va également de l’intérêt pour tous les êtres vivants, ainsi que de tout ce qui est sur la Terre, car si chaque être se pose, et s’écoute, pour ne réaliser que ce qu’il lui est essentiel, pour son corps, son esprit, sa relation au monde… alors le bonheur est présent.

 

Extraits de « Sapiens, une brève histoire de l’Humanité » de Yuval Noah Harari, qui donne à voir de façon objective l’évolution qui s’est opérée durant les générations précédentes.

Comment passer du PIB au BIB, et Pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *