Fabrique ta flex à ta dimension

Temps de lecture : 3 min / Mis à jour : 6 Mars 2020 / 491 mots

Voilà comment je procède pour fabriquer une structure à la dimension que je veux :

1- Je choisis ces dimensions :
flex yourte personnalisée2- Ensuite, à partir du diamètre que je veux réaliser, j’utilise la règle de trois pour calculer un produit en croix.

Par exemple voici comment j’ai procédé pour réaliser ma maquette de 70cm de diamètre maquette flexyourte

a. Pour calculer la hauteur des perches, je prends la hauteur des perches de la “petite” multiplié par le diamètre de la maquette divisé par le diamètre de la “petite”.
En chiffres, en cm : 213 x 70 / 360 = 41 (en arrondissant)

b. Pour calculer où percer les trous, du mur et du toit, c’est la même chose. Je prends le 1er trou multiplié par la hauteur des perches de la maquette divisé par la hauteur des perches de la “petite”.
En chiffres, en cm : 5 x 41 / 213 = 1 (en arrondissant)

Ainsi de suite pour les autres trous du mur et du toit…

flex yourte dimensions personnalisée
Que ce soit pour la flexyourte normale ou allégée c’est la même chose.


Je crois que fabriquer son propre habitat est une des choses les plus gratifiante, et partager ces moments de cocréation avec petits et grands  d’autant plus.

Atelier participatif en famille

flexyourte sur un vélo dans le train

Structure d’une mini flex sur un vélo dans le train


En + de la structure voilà la liste des matériaux que j’utilise pour fabriquer une flex yourte quasi gratuite avec des matériaux de récup :

– du bambou (pour la structure), plante avec un rapport légèreté / résistance inégalable, qui prolifère rapidement.
Pour certaines personnes peut être invasive dans leur jardin et qui sont contentes qu’on vienne leur en couper !
Avec des rejets de châtaigniers c’est aussi faisable.

– des bâches publicitaires (pour l’imperméabilisation), une ressource gigantesque que notre société marchande produit à foison.
Une entreprise qui imprime ces bâches et les récupère une fois la campagne publicitaire finie peut me fournir gratuitement et avec plaisir des centaines de ces bâches chaque année.

– des couvertures (pour l’isolation), une ressource assez facile à trouver à petits prix dans les boutiques solidaires.

– de la ficelle (pour lier les bambous), facile à trouver.
Perso j’utilise de la ficelle à ballot de paille.

– des chambres à air (pour la jonction mur+toit), demandez ou allez voir les poubelles des magasins de sports et vélos.

Création d'un éco-lieu

Les outils utilisés :
– une perceuse/visseuse sans fil avec mèche à bois, outil facile à trouver… pour les puristes et patients une chignole fait aussi bien l’affaire.
– une scie à bois manuelle à petites dents
– du fil de fer souple ou de cuivre.

La 1ère flexyourte que j’ai réalisé avec des ami-e-s était en décembre 2016 pour la Roulotte Fai Da Te, une caravane écologique et sociale visant à promouvoir les low-techs de base en Italie, aux sinistrés des séismes.

Depuis j’ai continué d’en faire sous forme d’ateliers participatifs, il y a tant de gens qui sont attirés par cet habitat que ça pourrait facilement devenir un métier pour qui voudrait.

Salutations

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.